Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 08:33
    Sans aucune jalousie , avec ma Minouche aux yeux bleus , nous parlons de nos aventures avant nos retrouvailles qui aboutirent a notre mariage .
    Il faut être forts et s'aimer pour parler librement de ce qui aurait pu être notre autre vie . Elle me parle parfois d'un grand gars , brun et élancé.....Mon contraire !
     Et moi je lui parle de Djamila ...... ma Princesse aux sein nus .

..........la première fois que je l'ai vue , chez son frère , capitaine parachutiste de l'armée Française , elle était quasiment nue sous une tenue en voile .
    Aventure étrange que vous pouvez retrouver dans mes récits regroupés sous la référence  Algérie 1954/55/56  . Elles furent mes plus belles nuits algériennes Cette femme par cet amour inattendu et son frère par son amitié sincère et sans faille , m'ont profondément marqué .     
    Je n'ai jamais su vraiment leurs origines  , certaines personnes m'ont indiqué qu'ils étaient sans doute issus d'une tribu Kabyle , aux portes du désert . Djamila m'a toujours dit qu'elle était née sous une grande tente . Des hommes de sa familles ont été St Cyriens et cette famille avait des attaches nombreuses avec la France . Sorte de noblesse m'a-t-elle précisé . 
     La première fois que j'ai senti son petit corps chaud se blottir contre moi , je n'osais plus bouger quand j'ai réalisé qu'elle était toute nue .
    Son frère n'a pas encouragé notre amour mais ne l'a pas empêché . Sa peau sentait l'orange , le citron et tous les fruits de la palmeraie . Je me souviens .......

...... elle s'accroche a moi et me supplie de ne pas , cette nuit , partir seul dans le djebel , pour "chouffer" d'éventuels mouvements fells . Je sais me déplacer sans bruit , je le sais toujours , et c'est ce qui m'a fait remarquer par le capitaine ( appelons le ) Chérif , détaché pour mission , du 11eme choc  ( ce nid d'espions de l'armée Française ).
    Bien sûr cette nuit comme les précédentes je vais partir seul, Chérif étant occupé ailleurs . C'est cela qui inquiète mon amante . Ses petits seins qui n'ont pas besoin de soutien-gorge , se pressent contre ma poitrine , petites pointes dures qui expriment son désir , son besoin d'amour .
    Besoin d'amour , besoin de tendresse , petit corps chaud et doux , qui vit intensément .
    La bas , vers les collines , un chacal hurle a la lune , les chiens d'une mechta  proche lui répondent .
    Je m'arrache des bras de ma princesse aux seins nus et j'ouvre la porte de la rue . L'haleine du djebel , m'arrive , m'enveloppe et m'appelle . Djamila sait que , encore ce soir , son appel sera le plus fort .
    Je glisse ma main le long de ma hanche , mes grenades sont là , mes armes principales de défense . Avec Chérif , nous sommes les fantômes des collines , voir et ne pas être vus .

    ........c'était il y a cinquante ans , quelques part , près de Philippeville , devenu SKIDA .........
 
            Je n'ai jamais oublié ces nuits Algériennes ou ma vie aurait pu basculer dans le néant !
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : le blog de Jean Le Francilien
  • : journal d'un vieux raleur mais bon coeur , a fait son service militaire en Algérie 1954, 55,56 , ancien para pour le sport et pas pour la guerre , viscéralement a gauche pour la justice et la liberté .
  • Contact

Profil

  • jean le francilien
  • suis raleur , critique, mais bon coeur . J'admets tres bien l'humour mªme sur mon physique de vieux pépé. J'aime la jeunesse qui en général me le rend bien . J'aime la vie avec passion !
  • suis raleur , critique, mais bon coeur . J'admets tres bien l'humour mªme sur mon physique de vieux pépé. J'aime la jeunesse qui en général me le rend bien . J'aime la vie avec passion !

Texte Libre

IL ÉTAIT MON AMI , MON CONFIDENT ......

..... NOUS NE T'OUBLIONS PAS MON TIGROO ......LA DOUCEUR MÊME ......CELUI QUI T'A TUÉ EST UN MONSTRE , IL PAIERA SA MÉCHANCETÉ .....

LE JARDIN DE MA FEMME 0222

Il était très beau ......RSCN0209                                              avec son frère ,ils ne se quittaient pas ....

LES-CHATONS 0627

Là,après le premier plomb,devenu borgne.....le deuxième dans l'oeil droit ,un an après , l'a tué !

Recherche

Texte Libre

Archives